Commentaires sur Lever de soleil grisaille (18/11/2006)

    Effluve d'or sur nappe d'argent. Rencontre clandestine de la nuit saluant le jour. Le feu solaire qui dévêtit le floue manteau taciturne des gris et des brumes. Lac miroir de vie, où s'engouffre ces gris, ces arbres gisant. Un royaume d'ombres lacustres pointant l'éther de ces griffes noires acérées.

    Posté par nahash, 20 novembre 2006 à 16:06 | | Répondre
Nouveau commentaire